Poinso-Chapuis
Lycée Professionnel
Marseille
 

"Être humain - Vivre ensemble"

mardi 25 avril 2017, par Igor Le Derrey

Accueil le mardi 4 et mercredi 5 avril le Science Tour Inserm 2017, outil de médiation pour faciliter le développement des projets scientifiques et techniques des jeunes.

Nous avons accueilli le mardi 4 et mercredi 5 avril le Science Tour Inserm 2017, outil de médiation pour faciliter le développement des projets scientifiques et techniques des jeunes.

Ce dispositif, dont le thème est cette année "Être humain - Vivre ensemble" est constitué d’animations, à savoir une expérimentation des contenus scientifiques dans un camion et leur exploration à l’extérieur, d’une exposition : "Être humain - Mieux vivre ensemble", complétée par l’exposition Inserm "Ethique et génétique : vers le meilleur des mondes ?" et l’intervention du professeur Nicolas Lévy, directeur du laboratoire génétique médicale et génomique fonctionnelle de Marseille.

Cette action, a été réalisée en partenariat avec l’association "Les petits débrouillards"
était constituée d’animations, à savoir une expérimentation des contenus scientifiques dans un camion et leur exploration à l’extérieur dans la cour du lycée ; de jeunes chercheurs encadrant les classes sur les différents ateliers.
En supplément de l’exposition extérieure : "Ethique et génétique : vers le meilleur des mondes ?" de l’Inserm présentée dans le hall du lycée, intervenait Marc Bartoli, Chargé de recherche Inserm, Equipe Myologie translationnelle au laboratoire Génétique médicale génomique fonctionnelle (GMGF – AMU/Inserm) pour répondre aux questions des jeunes.

Les intervenants ont été étonnés par l’âge de certains élèves, s’attendant à des promotions plus jeunes ; les ateliers prévus pour des adolescents n’ont cependant pas bloqué les discussions et permis d’aborder les situations de discriminations chez les plus âgés.
Ils sont parvenus à faire émerger des préjugés sur homophobie, genre et parité, identité et origine ethnique et culturelle et à en discuter avec les groupes concernés.
Ils ont remarqué particulièrement la classe de 1ère Bac Pro Maintenance nautique qui se distinguait par son intérêt car un véritable travail de préparation avait été effectué en amont de la rencontre par l’enseignant adhérant au projet dès le départ, en l’intégrant au programme de Français et d’Histoire Géographie.
Deux thèmes du programme de Français correspondaient parfaitement au contenu de l’exposition ; les élèves avaient travaillé sur le Siècle des Lumières et le combat des philosophes contre l’intolérance et pour l’abolition de l’esclavage. L’autre thème s’intitulait "L’homme face au progrès scientifique et technique, partagé entre enthousiasme et interrogations", à cette occasion les élèves avaient acquis le vocabulaire spécifique tels que préjugé, intolérance, éthique, morale, conscience, justice etc...Ils ont également été initiés à l’argumentation et à défendre une thèse ou à la dénoncer à travers des textes d’auteurs.
Montesquieu "Les peuples d’Europe ayant exterminé ceux de l’Amérique, ils ont du mettre en esclavage ceux de l’Afrique, pour s’en servir à défricher tant de terres",
Voltaire "L’intolérance a couvert la Terre de carnages",
Condorcet "L’instruction est le seul remède à la stupidité",
Olympe de Gouges "Femme réveille toi ; le tocsin de la raison se fait entendre dans tout l’univers, reconnais tes droits",
plus récemment Axel Kahn dans son ouvrage "Raisonnable et humain" écrit : "Tous les hommes sont d’une grande homogénéité génétique....la couleur de la peau, qui joue un rôle si important dans les préjugés racistes..." ont servi de supports pour développer et stimuler leur réflexion sur ces questions.
Les remarques d’élève à l’issue de cette exposition a révélé un véritable intérêt enthousiaste sur des questionnements intemporels et universels :
Kévin : "Le racisme est une question importante car elle divise les gens et ne permet pas de vivre dans une société cosmopolite, respectueuse et tolérante".
Ryad : "J’ai appris que le monde était habité de plusieurs ethnies différentes mais qu’on appartient tous à l’espèce humaine, Ces manifestations sont intéressantes, car elles permettent de prendre conscience de l’homophobie et du racisme".
Diego : "Les animateurs étaient très accueillants, ils ont su nous intéresser et nous sensibiliser à des problèmes tels que le racisme et les différences et à les respecter".
Mathias : "Exposition intéressante car elle était concrète et bien expliquée à travers les différents ateliers".
Il apparait indispensable de bien préparer les élèves en amont avant ce type de manifestation qui requiert une sensibilisation et une appropriation du sujet, une certaine méthodologie contribuant à développer leur esprit critique et à optimiser ces actions.

Lors de cette journée de prévention, nous avons eu le privilège d’accueillir la participation de représentants officiels de la Mairie de Marseille (Patrick Padovani, Adjoint au Maire délégué à la Santé), de l’Inserm (Dominique Nobile, Délégué régional Inserm PACA & Corse), de l’association "Les petits débrouillards" (Solène Merer, Directrice de l’association), de chercheurs en génétique (Nicolas Lévy, directeur du laboratoire génétique médicale et génomique fonctionnelle de Marseille) qui ont pu dialoguer avec les élèves et répondre à leurs questions en présence de Nathalie Hamm proviseure de l’établissement.
La publicité autour de cet événement a été relayée par France 3.

 
Lycée Professionnel Poinso-Chapuis – 49, traverse Parangon - 13008 Marseille – Responsable de publication : Mme Nathalie HAMM
Dernière mise à jour : vendredi 22 septembre 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille